Rencontre avec Clevid Dikamona, le solide défenseur central du Vendée Poiré-sur-Vie

saint-raphael-le-poire-reporteClevid Dikamona passé par la Ligue 2, est actuellement  au Vendée Poiré-sur-Vie en National. Le solide défenseur central s’est livré aux questions de la rédaction de Tribune 2 Foot. Entretien exclusif.

Bonjour Clevid, peux-tu te présenter brièvement à nos lecteurs ?

Bonjour je m’appelle Clevid Dikamona, j’ai 24 ans et je suis footballeur professionnel. J’évolue au poste de défenseur central, j’ai été formé au Stade Malherbe de Caen. J’ai également fait partie des équipes de France U18 et U19 de la génération « 90 » et j’ai débuté en professionnel au Havre en Ligue 2 à 20 ans.

Tu as donc été formé à Caen mais tu as signé en Pro au Havre, pourquoi Caen ne t’a pas gardé ?

Je n’ai pas signé professionnel à Caen suite à un différent avec les dirigeants de l’époque, à ce moment là je ne voyais pas les choses de la même façon qu’aujourd’hui et j’étais surtout moins bien conseillé. Du coup, j’ai fait et dit des choses qui n’ont pas jouées en ma faveur et au final j’ai dû partir pour pouvoir m’épanouir et passer professionnel.

180479_LEHAVRE_DIKAMONA_071112

Au Havre, tu joue très peu en Ligue 2 (9 matchs en 2 saisons), tu signes donc au Fréjus-Saint Raphaël en National, comment se déroule cette saison ?

En arrivant au Havre je connaissais les règles j’arrivai dans la peau d’un jeune remplaçant avec la possibilité de bousculer la hiérarchie. La première année je ne joue pas au départ mais je commence à enchaîner en deuxième partie de saison. L’année suivante, je reste sur une fin de saison plutôt correcte du coup je suis sollicité par des clubs anglais (Nottingham Forest et Sheffield Wednesday) à ce moment le coach me fait jouer de temps en temps mais me dit qu’il compte sur moi. Malgré ça, j’accepte en accord avec le club d’aller visiter ces clubs anglais dans l’optique d’un transfert. Une fois là-bas les choses se mettent en place mais les dirigeants havrais se montrent plus gourmands que prévu du coup tout capote. Je rentre et en plus je suis mis de côté je finis la saison en réserve…

Pour ma dernière année de contrat je préfère partir en prêt à Fréjus pour ne pas rester au Havre à jouer en CFA. Mon prêt à Fréjus fut bénéfique car j’arrive dans un club un peu en difficulté avec des débuts en championnat ratés mais avec des joueurs de qualité. À la fin de saison on se retrouve à jouer la montée en Ligue 2. Montée qu’on loupe à la dernière journée mais sur le fond je fais la saison que je voulais faire même si j’aurais préféré la valider par la montée en Ligue 2.

Mi-août 2013, tu signes aussi à Sedan qui est reversé de la Ligue 2 à la CFA 2, pourquoi avoir choisi ce challenge ?

En 2013 je rejoins Sedan tout  d’abord parce que je n’ai pas su saisir certaines opportunités qui s’étaient présentées à moi après Fréjus. Mais pas seulement, j’accepte le projet aussi parce que Sedan ça reste un grand club français avec une histoire forte même en CFA 2. D’ailleurs je n’ai pas peur de dire que ça reste ma meilleure expérience depuis que je joue au football au haut niveau.

1316206475_sedanclevid

Avec une équipe formée dans les 10 derniers jours du mercato, vous obtenez la montée en CFA à l’issue de la saison en tant que meilleur deuxième, comment as-tu ressentis cette saison ?

Ce fut une saison magique de part la façon dont elle a commencé et surtout comment elle a fini avec la montée au bout. Je ne l’oublierai jamais j’ai la sensation d’être entré dans l’histoire de ce club avec ce renouveau.

Depuis Juillet 2014 tu es au Poiré-Sur-Vie, pourquoi avoir quitté le challenge de Sedan pour un club qui ne joue pas le haut de tableau en National ?

J’ai fais ce choix car je suis un compétiteur je souhaitais me rapprocher du haut niveau le plus rapidement possible tout en gardant dans un coin de ma tête la possibilité de pourquoi pas retourner à Sedan. Le Poiré-Sur-Vie me donnait cette possibilité jouer en National puis en Ligue 2 en cas de montée. Aujourd’hui il est vrai que l’on joue le maintien mais à vrai dire nous nous étions préparés à autre chose.

Le championnat de National est homogène, vous êtes 16èmes avec 25 pts et le 11ème Colmar a 29 pts, l’objectif principal c’est le maintien ?

Oui aujourd’hui l’objectif est clairement le maintien pour ma part j’ai à cœur de laisser le club là ou je l’ai trouvé c’est à dire en National.

Il vous reste « 9 finales » pour obtenir le maintien, dont des matchs contre des concurrents directs (Istres, Colomiers, Epinal) comment vous abordez cette fin de saison ?

On l’aborde sereinement on a confiance en nos qualités et en notre groupe chaque match sera difficile mais on a les ressources pour bien finir et accrocher ce maintien.

clevid

Tu as joué 14 matchs dont 13 titularisations pour le moment, sur un plan personnel comment tu juges ta saison ?

D’un point de vue personnel ce n’est pas ma meilleure saison. J’ai alterné le bon et le moins bon mais j’ai surtout été longuement blessé et cela ne m’a pas aidé. Je suis sur le retour depuis quelques semaines mais durant mon absence d’autres ont été performants. Je dois désormais me battre pour retrouver ma place et aider le groupe dans les échéances à venir.

Quelle équipe t’a le plus impressionné cette année en National ? Selon toi qui va monter en Ligue 2 ?

Cette saison l’équipe qui m’a impressionné c’est Boulogne. La qualité de leur jeu collectif est pour moi le meilleur cette saison en National. Sur cette fin de saison je les vois monter avec le Paris FC et Bourg-Péronnas.

En France, le championnat de National n’est pas très médiatisé (seulement un match diffusé sur MCS de temps en temps), parle nous un peu de ce championnat, il mérite d’être d’avantage médiatisé ?

Le championnat National est un championnat difficile qui n’est pas évalué à sa juste valeur. Mais je pense que dans les années à venir cela va changer avec des équipes comme Strasbourg, Sedan et celles de Ligue 2 qui risquent de descendre.

Tu as 24 ans, tes objectifs personnels à court et moyen terme c’est de te stabiliser en National ou de viser plus haut ? Tu as toujours joué en France pour le moment, un challenge à l’étranger pourrait t’intéresser ?

J’ai 24 ans c’est le moment ou jamais. C’est vrai que je n’effectue pas ma meilleure saison mais je suis quelqu’un qui a de la ressource. J’ambitionne toujours de retrouver la Ligue 2 dans les prochaines saisons, que ce soit par la petite ou la grande porte, donc on verra si ça doit passer par le National encore une saison ou qui sait, par chance, directement un club qui m’offrira l’opportunité de démontrer mes qualités.

P1789456D1999147G_px_640_

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s